Ouvrez

 votre magasin

> Témoignages > Rencontre avec Nathalie Tessier, concessionnaire du magasin Arthur Bonnet d’Angers

Rencontre avec Nathalie Tessier, concessionnaire du magasin Arthur Bonnet d’Angers

Concessionnaires depuis maintenant deux ans, Nathalie Tessier et son mari Pascal ont ouvert leur magasin Arthur Bonnet à Angers afin de concrétiser un nouveau projet de vie. Une suite logique pour ce couple de passionnés qui a sillonné la France pendant une vingtaine d’années pour vendre des produits liés à la maison sur des salons d’envergure…

Si Nathalie et Pascal Tessier ont fait le choix d’ouvrir un magasin de cuisines avec la marque Arthur Bonnet, c’est avant tout pour créer des projets ambitieux avec des consommateurs sensibles au design et à la qualité. Récit d’une histoire singulière par une concessionnaire dynamique toujours en quête de nouveaux challenges !

Comment est née votre envie d’ouvrir un magasin de cuisines avec la marque Arthur Bonnet ?

Avant d’ouvrir le magasin, mon mari et moi avons travaillé pendant plus de vingt ans sur des foires et des salons pour différentes marques dans l’univers de l’habitat et de la décoration dont Arthur Bonnet. Nous avons donc pu suivre l’évolution de cette belle marque française et notre attrait pour elle s’est renforcée au fil des années, notamment lorsqu’elle a commencé à créer des modèles de cuisines exclusifs avec des designers et qu’elle s’est tournée vers la décoration avec l’Atelier d’Arthur. Nous connaissions également plusieurs concessionnaires du réseau du coup c’est assez naturellement que nous nous sommes dirigés vers Arthur Bonnet quand nous avons eu envie de nous poser avec mon mari.
Nous souhaitions ouvrir notre propre magasin car même si travailler sur des foires et des salons est très stimulant, nous avons eu envie d’accompagner les clients au-delà de la vente de leur cuisine afin de construire avec eux un véritable projet et le suivre de A à Z. Quand la zone d’Angers- où nous habitions – s’est libérée, nous avons sauté sur l’occasion ! Le contexte de crise n’était à priori pas idéal pour ouvrir un magasin mais nous étions convaincus que pendant ces périodes plus difficiles, les consommateurs misent sur des marques fortes comme Arthur Bonnet car elles sont rassurantes et proposent des produits de qualité avec une longue durée de vie.

Le fait que la marque Arthur Bonnet propose un contrat de concession et non de franchise a-t-il également motivé votre décision ?

Il est vrai que l’absence de droits d’entrées pour rejoindre le réseau a été un élément motivant et facilitateur mais nous souhaitions surtout travailler avec une marque véhiculant des valeurs fortes dans lesquelles nous nous reconnaissions. Finalement il s’agissait plus d’une question d’affinité, nous préférions intégrer un réseau d’envergure qui s’appuyait sur une marque ayant plus de 85 ans d’expérience plutôt qu’ouvrir un magasin en propre.

Que pensez-vous de l’accompagnement dont vous avez bénéficié avant et après l’ouverture de votre magasin ?

Nous avons été très bien accompagnés au niveau de la construction et de l’agencement du magasin par Marc Kersaho, le responsable du Bureau d’agencement commercial ainsi que son équipe. Nous avons également beaucoup apprécié les conseils des autres services supports tels que le service Produits ou encore la Communication. Le fait de connaître l’univers de la cuisine et d’avoir déjà vendu des produits de la marque nous a permis d’assimiler aisément les formations auxquelles nous avons participé en amont de l’ouverture. Depuis que le magasin a ouvert ses portes, nous bénéficions du support d’un responsable commercial et nous participons régulièrement à des formations, que ce soit mon mari et nos deux concepteurs-décorateurs, Benjamin et Géraldine qui a d’ailleurs intégré l’école de vente Arthur Bonnet.

Votre magasin a ouvert il y a maintenant 2 ans, quel bilan dressez-vous ?

Dès l’ouverture du magasin, nous avons eu beaucoup de trafic, entre 50 et 60 passages par mois. Même si ce volume a logiquement diminué après notre campagne d’ouverture, nous bénéficions aujourd’hui d’une fréquentation régulière et de qualité qui nous satisfait. Cependant nous avons toujours eu coutume avec mon mari de ne pas nous reposer sur nos acquis et nous avons à cœur de maintenir un niveau d’exigence très élevé pour nous différencier sur ce marché très concurrentiel et pour toujours mieux satisfaire nos clients.

Travailler en couple, est-ce une force pour vous ?

Oui sans hésitation ! Mon mari et moi travaillons ensemble depuis plus de 24 ans et nous sommes complémentaires. Je m’occupe principalement de la vente et Pascal intervient dans le suivi technique des chantiers sans oublier l’accueil des clients au magasin qu’il affectionne tout particulièrement. En parallèle, il continue de travailler sur des foires et des salons pendant 6 mois de l’année. Nous sommes aujourd’hui tous les deux très fiers de travailler pour un fabricant de cuisines Made in France proposant un positionnement déco/design aussi différenciant !

Arthur Bonnet Angers – Les Ponts de Cé
2 rue Joseph Cugnot
49130 LES PONTS DE CE
Voir le site du magasin